Théâtre du Petit Pierre


Spectacles conçus et réalisés par Francis L.Kagenaar

Le Petit Chaperon rouge

Un spectacle écrit et mis en scène par Francis L.Kagenaar, comédien


La plus célèbre de toutes les histoires méritait une attention toute particulière. C’est chose faite avec cette adaptation poétique, musicale, très colorée et remplie d’humour du Petit Chaperon rouge.
Dans cette version des frères Grimm, (contrairement à celle de Perrault),
le Petit Chaperon rouge ressort du ventre du loup: l’histoire est ainsi « rassurante » et, comme dirait le célèbre psychanalyste Bruno Bettelheim, « réparatrice ».

Maternelles & primaires

Notes de mise en scène :

« Mon souci est de préserver le sens profond de ce conte, de respecter son rôle éducatif tout en lui donnant un aspect totalement ludique. L’utilisation de la marionnette « construite » et utilisée « à vue » permet une « distanciation » du jeune public avec les différentes émotions vécues par les personnages.
Ainsi, l’enfant peut par exemple jouer à se faire peur sans n’avoir jamais peur lui-même et passer par toute une palette d’émotions (joie, tristesse, colère etc…). » Francis L.Kagenaar

La forme:

L’histoire est racontée à l’aide de marionnettes-objets qui sont manipulées « à vue ».
Dans ce spectacle d’une grande richesse où la couleur est omniprésente, le décor s’inspire de l’œuvre de Miro (le rouge est tout particulièrement mis à l’honneur).
La musique ponctue le récit et la chanson du Petit Chaperon rouge accompagne la petite héroïne tout au long de ce spectacle poétique et coloré.


L’espace scénique:

Il s’agit d’un « boite noire » (3m x 3m): L’espace est délimité par des rideaux noirs sur les côtés et en fond de scène, ainsi que par un sol noir. La lumière éclaire l’espace scénique sans déborder sur la salle ce qui permet une très bonne mise en valeur du spectacle.

Adaptabilité :

La construction et la manipulation « à vue » des marionnettes permet de s’adapter à l’âge des enfants.
Ainsi le loup d’un spectacle proposé aux petites sections (2-3 ans) n’est plus le même que celui présenté aux grandes sections (5-6 ans). Il n’y a plus aucune limite à son côté effrayant quand il s’agit d’enfants plus grands encore qui peuvent hurler de peur (et de plaisir). Si ce spectacle qui fait l’unanimité est jubilatoire pour les enfants, il l’est aussi pour les adultes, et également pour le comédien qui s’en donne à cœur joie et mène son public où il veut, un peu comme un chef d’orchestre mène son orchestre.

Quelques pistes d’exploitation pédagogique :

L’histoire peut être abordée en amont : le spectacle sera alors l’aboutissement d’un travail effectué sur les différentes thématiques du conte. Le spectacle peut aussi être le point de départ d’un projet: Différents axes de travail peuvent alors être exploités en fonction de l’âge des enfants et des objectifs des enseignants.
Pour les plus petits : travail sur le fond et la chronologie de l’histoire - travail sur les couleurs (et plus particulièrement le rouge qui est bien présent dans le spectacle) - travail sur le « schéma corporel » (la construction des personnages dans le spectacle est un bon support) - Le thème du loup et bien d’autres thèmes peuvent être abordés…
Pour les plus grands :
Sur le spectacle : - Comment le spectacle s’approprie cette histoire (moyens d’expression choisis, techniques utilisées etc…) - Développement de thématiques liées au spectacle (les couleurs, le peintre Miro, la construction « à vue » de marionnettes, l’utilisation de la voix (en direct et enregistrée)) - Apprentissage des chansons.
Sur l’histoire : - Comparaison avec d’autres versions du Petit Chaperon rouge - Exploitation du vocabulaire - Transformations possibles de l’histoire (Nous mettons à la disposition des enseignants une bibliothèque de très nombreuses versions du Petit Chaperon rouge) - Les enfants peuvent à leur tour raconter cette histoire en utilisant d’autres techniques (pate à modeler, grandes marionnettes etc…) Il y a de très nombreuses suites pédagogiques et créatives à donner à ce spectacle, que ce soit autour de la compréhension de l’histoire, de l’expression, ou dans l’utilisation de techniques diverses.

Modalités techniques:


Durée du spectacle : 45 minutes
Temps d’installation : 1h00
Espace scénique : 4 m d’ouverture - 3 m de profondeur
Obscurité non indispensable, mais pénombre souhaitée.



Consulter le PDF des tarifs